Les Etoiles Filantes reversent 20 000€ au programme de recherche du Centre Léon Bérard



A l’occasion de la journée mondiale du cancer pédiatrique, l’association poursuit sa mission d’accompagnement dans la lutte contre les tumeurs cérébrales des enfants et des jeunes, au premier rang desquels les gliomes infiltrant du tronc cérébral (DIPG), est un enjeu majeur.


Pour rappel, en novembre 2020, suite au succès de la vente aux enchères « Légendes du Sport », les Etoiles Filantes avait déjà reversé 80 000 € au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon qui ont permis de définir la signature moléculaire complète de 30 échantillons de gliomes pédiatriques.

Marie Castets (Responsable de l’équipe « Mort Cellulaire et Cancers Pédiatriques) : « Ces données seront mises à disposition de tous les chercheurs français via la plateforme nationale de bio-informatique Share4Kids, et seront absolument décisives pour nous permettre de mieux comprendre comment et pourquoi ces tumeurs résistent aux traitements ».


Après avoir participé à cette phase 1 essentielle à la poursuite des recherches sur cette maladie, l’association les Etoiles Filantes fait un don de 20 000€ qui permettra à la phase 2 de se mettre en place avec le criblage de molécules sur un modèle 3D de gliome.




Merci à toutes et tous pour votre précieux soutien qui contribue à ces avancées.




Lire l’intégralité du processus de recherche :


Equipe « Mort Cellulaire et Cancers Pédiatriques » Centre Léon Bérard – Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon


Malgré l’existence d’un arsenal de traitements toujours plus important (chimiothérapies, immunothérapies, chirurgie, thérapies ciblées,...), certains cancers ne sont sensibles à aucun. C’est le cas du gliome infiltrant du tronc cérébral.


Pour vaincre ces résistances aux traitements, l’un des enjeux est de décortiquer toutes les caractéristiques moléculaires des cellules cancéreuses, pour identifier leur talon d’Achille. Pour ce faire, l’un des enjeux clé est de définir la signature moléculaire des cellules tumorales, des gènes aux protéines, à partir de données dites multi-omiques.


En lien étroit avec les cliniciens de l’IHOPe, nous proposons donc, grâce à votre soutien, de définir la signature moléculaire multi-omique de gliomes infiltrant du tronc cérébral. Outre leur intérêt pour notre équipe, ces données sont également essentielles pour permettre à l’ensemble de la communauté scientifique d’avancer de front : elles seront donc mises à disposition des scientifiques du réseau national de recherche fondamentale React-4Kids, via la base de données nationale Share-4Kids que nous mettons actuellement en place.


On sait depuis quelques années que l’une des causes de la résistance aux traitements est l’hétérogénéité de la tumeur : en effet, toutes les cellules ne sont pas identiques dans une tumeur, et il est nécessaire d’identifier celles qui ne sont pas sensibles aux traitements. Pour cela, nous développerons des modèles cellulaires 3D de gliomes infiltrant du tronc cérébral reproduisant le plus fidèlement possible les tumeurs des patients. Nous marquerons les différentes populations cellulaires tumorales à l’aide de plusieurs marqueurs fluorescents. En utilisant la signature moléculaire multi-omique établie au préalable, nous chercherons 1) à identifier les caractéristiques des cellules résistantes et 2) comment les fixer dans un état restaurant leur sensibilité aux traitements, notamment à l’aide de nouveaux composés thérapeutiques que nous définirons en lien avec la plateforme de criblage de drogues C3D du Centre Léon Bérard.


Grâce à votre soutien, nous pourrons établir une signature moléculaire exhaustive des gliomes infiltrant du tronc cérébral, qui bénéficiera à l’ensemble de la communauté scientifique. Nous chercherons également à identifier les populations cellulaires tumorales à l’origine de la résistance, pour définir comment les cibler spécifiquement. Un immense MERCI pour votre confiance et votre soutien, qui nous permettent, ensemble, d’avancer plus vite et plus loin.


Pierre Leblond, Laura Broutier, Jean-Yves Blay & Marie Castets.




Equipe « Mort Cellulaire et Cancers Pédiatriques » Centre Léon Bérard – Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon



La lutte contre les tumeurs cérébrales des enfants et des jeunes, au premier rang desquels les gliomes infiltrant du tronc cérébral (DIPG), est un enjeu majeur en cancérologie pédiatrique.

Pour améliorer la prise en charge médicale des jeunes patients, nous avons besoin de mieux comprendre la signature moléculaire des tumeurs, et de disposer de modèles adaptés à leur étude.


Grâce au soutien des Etoiles Filantes, nous sommes actuellement en train de définir la signature moléculaire complète de 30 échantillons de gliomes pédiatriques. Ces données seront mises à disposition de tous les chercheurs français via la plateforme nationale de bioinformatique Share4Kids, et seront absolument décisives pour nous permettre de mieux comprendre comment et pourquoi ces tumeurs résistent aux traitements.


En parallèle, nous avons pu établir 5 modèles organoïdes de gliomes de haut grade et 2 modèles de DIPG. Les organoïdes sont des mini-tumeurs que l’on peut cultiver in vitro et qui reproduisent exactement les caractéristiques de la tumeur dont ils sont issus. Ce sont des outils extrêmement performants pour nous permettre de caractériser la tumeur non plus dans son ensemble, mais en analysant chacune des différentes populations cellulaires qui la compose. L’objectif de ces analyses ? Identifier la population de cellules qui résiste aux traitements de manière à identifier de nouveaux médicaments pour la cibler.

Pour cela, la prochaine étape sera de caractériser finement chacune de ces populations cellulaires (analyses dîtes de single-cell), puis de les marquer à l’aide de molécules fluorescentes. Nous réaliserons alors des cribles de nouveaux médicaments, pour identifier ceux capables de les éliminer.


Coût de l’analyse de la signature d’une tumeur : 2 500€

Coût d’un single-cell : 8 000€

Coût de la création d’une lignée organoïde fluorescente : 15 000€

Coût d’un crible sur une lignée : 20 000€


59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout